Présentation de la biobanque

 

La Biobanque de l’ANRS a été créée en 2002 par le SC10 avec le projet de décharger les laboratoires partenaires de l'ANRS des échantillons biologiques stockés in situ au cours des études cliniques promues par l’Agence, de sécuriser leur conservation sur le moyen et long terme et de garantir leur mise à disposition aux équipes de recherche en assurant un accès aisé aux données et aux tubes. Il était aussi primordial de doter l'ANRS d'une infrastructure pour une administration harmonisée et conforme à la réglementation des échantillons de ses études cliniques, et d'offrir aux personnes se prêtant à la recherche des garanties renforcées quant au respect des engagements du consentement éclairé relatifs à l'utilisation de leurs prélèvements biologiques.
Aujourd’hui, la Biobanque de l’ANRS est l'une des plus riches collections biologiques d’échantillons issus des recherches cliniques sur le VIH et les hépatites au monde.
Véritable mémoire de la recherche clinique académique sur le VIH en France, les plus anciens échantillons présents datent des années 80, elle comporte plus d'un million de tubes issus de plus d'une centaine d'essais et cohortes de l'ANRS et continue à être alimentée à un débit très soutenu par une dizaine d'études actives.


La Biobanque de l’ANRS est également une organisation logistique innovante et performante. Un parc de 37 congélateurs à -80°C est installé sur le site du CRB-BBS (Centre de Ressources Biologiques) au sein de l’hôpital Pellegrin de Bordeaux. Un réseau de collectes réparti sur la France entière permet la centralisation régulière des échantillons conditionnés et stockés temporairement selon des procédures harmonisées dans la centaine de laboratoires hospitaliers qui participent aux études. Près de 200 transferts sont organisés par an. La responsabilité logistique et scientifique de la Biobanque est assurée par le SC10 et sa gouvernance par un Comité de Pilotage où sont représentés l'ANRS, le CRB-BBS, un représentant des laboratoires et l'ensemble des équipes et Centres de Méthodologie et de Gestion qui l'utilisent.
Forte de son expérience, la Biobanque de l’ANRS a ouvert depuis plusieurs années son réseau aux laboratoires européens et aux études internationales sur accord et convention avec l’ANRS.
L’utilisation des échantillons de la Biobanque se fait conformément aux dispositions des protocoles des études et sous l'autorité des conseils scientifiques et du promoteur pendant toute la durée des études. Au delà, après intégration dans la collection biologique, les échantillons restants peuvent être cédés à des équipes de recherche sur projets soumis à l’ANRS.

Composition de la Biobanque


La Biobanque se compose de deux grands types de collections :
- celles constituées dans le cadre des études cliniques en cours : seule une instance représentative, généralement le conseil scientifique de l’étude, peut en disposer, sous couvert du promoteur.
 - celles issues d’études cliniques, essais ou cohortes, terminées : les échantillons sont destinés à être cédés selon les conditions établies initialement par l’ANRS (autorisation n°AC-2019-3583 de conservation et préparation d’éléments du corps humain en vue de leur cession pour un usage scientifique).

Gestion de la Biobanque

En intégrant votre collection à la Biobanque ANRS, vous pourrez bénéficier de services dans 4 domaines